dimanche 26 octobre 2008

Voyage botanique

"Gentiane acaule", G.D. Ehret, vers 1760

Même au coeur de temples du commerce où les biens s'accumulent outrageusement et sans élégance, il existe des moments de grâce comme la découverte de ce "voyage botanique", un livre aux planches merveilleuses.
Ainsi j'ai visité la collection du Muséum d'Histoire Naturelle de Londres, les plus belles illustrations botaniques, de celles qui vous donnent envie de mieux regarder encore la moindre plante, le moindre fruit, la plus simple feuille.
Un pur plaisir.
En plus avec des histoires extraordinaires de botanistes explorateurs, j'adore.
Si vous le croisez n'hésitez pas à le feuilleter.

"Le voyage botanique",
Sandra Knapp, Edition Mengès

Une autre planche avec "gentiane acaule"

3 commentaires:

sophie a dit…

Je ne connais pas du tout ce bouquin, mais il m'attire bigrement! J'aime tant les herbiers virtuels, ces herbiers où leur auteur n'a pas voulu couper les fleurs, mais les reproduire dans toute leur beauté, pour faire corps avec elle sans leur ôter la vie.

gwenzardin a dit…

Ce n'est pas certain que les botanistes ne prélevaient pas aussi des échantillons mais c'était vraiment dans le but de de transplanter ailleurs ces beautés trouvées au cours de leur pérégrinations.
Et les planches témoignent d'un sens de l'observation qui me sidère.
Vraiment une merveille!

flo a dit…

tiens, ce bleu violacé et puissant , c'est la couleur de ces fleurs, et ce sont les mêmes qui donnent cette liqueur jaune presque fluo? (la suze!)j'ai du mal à le croire;;